Accueil  |   Boutique  |   Annuaire  |   Contact  |  Fonds d'écran         
Le Chat qui Louche ! Nous sommes félins pour l'autre !


Pour amoureux des chats

Entrez dans la Boutique
Informations et aide


Motif "Chat" du moment !

J'habite chez mon chat

Annuaire chats


Parcourir l'annuaire
Proposer un site
Sites les + visités
Nouveautés


Conseils et informations

Tout sur le Chat
L'alimentation du Chat
La santé du Chat


Divers

Fonds d'écran Chats
Petites Annonces Chats
Contacter le Webmaster
Ajouter à vos favoris
Recommander cette page
 
Le Chat et les calculs urinaires

Cette maladie est assez répandue chez les chats, surtout s'ils sont sédentaires et souffrant d'embonpoint, ainsi que chez les mâles castrés. Il s'agit de petits cristaux qui se forment dans l'urine (urolithiases) et se stockent dans la vessie. Ce n'est que lorsqu'ils se déplacent et atteignent l'urètre, et selon leur taille, qu'ils peuvent obstruer ce canal et provoquer d'intenses douleurs. On voit alors le chat se mettre souvent en position pour uriner mais n'émettre que de très faibles mictions ou pas d'urine du tout. Il miaule de douleur. Il est impératif de consulter votre vétérinaire dans les meilleurs délais, l'animal pourrait décéder en quelques jours.

Il existe plusieurs sortes de calculs urinaires :

  • Le calcul de struvite, le plus courant, que l'on rencontre le plus souvent chez les femelles. Il est du à une déshydratation ou à une présence trop importante de magnésium et de phosphore dans sa nourriture, ce qui est le cas des aliments de bas de gamme.
  • Les calculs d'oxalate de calcium, dus à des facteurs très divers comme par exemple l'excès de calcium ou des problèmes d'ordre génétique. Ces calculs se trouvent plus souvent chez les mâles, et en particulier chez le Persan.
  • Les autres calculs, plus rares, sont dus à des excès dans l'urine de divers minéraux.

Cette maladie est heureusement très facile à diagnostiquer. Un chat qui a du mal à uriner est en effet presque toujours victime de calculs et la présence d'un renflement au niveau de l'abdomen atteste d'une dilatation de la vessie, dite globe vésical. Le vétérinaire confirmera son diagnostic par une analyse urinaire. Souvent, selon leur taille, les calculs apparaissent à l'échographie ou à la radiographie

La première action du vétérinaire sera d'enlever le ou les calculs par un sondage urinaire qu'il prolongera de quelques jours afin d'évacuer tous les calculs résiduels. Il prescrira ensuite un traitement ainsi qu'éventuellement un régime alimentaire adapté.

Selon leur nature, certains calculs nécessitent une intervention chirurgicale (cystotomie). C'est le cas en particulier des cristaux d'oxalate de calcium. Un chat enclin à des crises répétitives de calculs et d'obstructions subira une opération consistant à enlever la partie la plus étroite de l'urètre.

On peut éviter ou minimiser l'apparition de ces calculs par une alimentation adaptée au mode de vie de votre chat. Votre vétérinaire sera à même de vous conseiller. Il existe aussi des aliments spécifiques pour les chats récidivistes ; délivrés uniquement sur prescription médicale.

Dans tous les cas, il faut veiller à ce que votre chat boive en quantité suffisante, pour éviter une concentration trop importante de son urine. Un chat qui par habitude ne boit pas beaucoup doit être nourri de préférence avec un aliment humide (pâtée) au moins une fois par jour.



Retrouvez d'autres informations chez notre partenaire Chats du Monde
Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur




Nos partenaires  :   Seconde Chance  |   Attention au Chien  |   ToutouBlog.com  |   Wanimo  |   + de partenaires

La reproduction du contenu de ce site, partielle ou intégrale, sans l'accord écrit et préalable du Chat qui Louche est strictement interdite.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant
(loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978). Pour toute demande, contactez le webmaster.


Le Chat qui Louche !© LeChatquiLouche.com 2006 - © AnimauxPointCom 2007